Sans mots

Que peut-on dire, lorsque l’indicible est arrivé?
Comment peut-on aider, soulager une amie qui est ailleurs, qui souffre et qui vit ce qu’on n’a jamais vécu?
Que faire, quel réconfort apporter, alors que soi-même on se sent prise au dépourvu, dépassée, dans la plus totale incompréhension?

Il n’y a rien, du moins je ne sais que dire, que faire, pour t’aider. Je suis là, j’espère que tu le sais, que tu le sens. Je suis prête à t’écouter, à te répéter ce que tu sais déjà, mais qu’il est si difficile d’accepter. Je t’envoie mes pensées, à toi d’abord, à tous ceux qui t’entourent, à ceux qui traversent cette épreuve avec toi.
Si tu veux appeler, ou passer, que ce soit pour pleurer ou pour rire, mon épaule sera la tienne, et je resterai à tes côtés, parce qu’à mon tout petit niveau, c’est peut-être la seule chose que je puisse faire sans avoir peur de me tromper: répondre présente, et t’offrir le tout petit soulagement de savoir que je suis là.

Mais je le sais, c’est si petit, et si dérisoire…
Je t’embrasse, ma belle, courage…

Ce contenu a été publié dans Non class. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *