Juste une histoire de dates

Ca fait pile poil un an.
Un an aujourd’hui que j’ai embarqué chats et quelques bagages, dans ma petite Corsa blanche, et que j’ai changé de ville.
Et de vie.

Une année qui a filé à une vitesse hallucinante. Où j’ai essayé de goûter à chaque moment, dur ou heureux, plaisant ou moins agréable. De me reconstruire sur les bases qui étaient les miennes, mes valeurs, que j’avais laissées trop longtemps de côté.
Une année pendant laquelle j’avais la sensation de tout avoir à réapprendre. Et où je sais que je ne suis pas encore au bout (s’il existe?), mais probablement sur le bon chemin.

Une drôle d’année bouclée. Aujourd’hui, une nouvelle recommence; c’est un nouveau début, un nouveau départ. Dans lequel j’aimerais, pour commencer, cesser de penser à ces dates anniversaire. Repartir à zéro, balayer les mauvais souvenirs, ne conserver que ce qui est bon, positif.
Et continuer d’avancer, en gardant le sourire que j’ai déjà ce matin …

Ce contenu a été publié dans renaissance. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Juste une histoire de dates

  1. zelda dit :

    Une date symbolique très forte. Maintenant, arrive ce qui ne sera plus ton premier printemps loin de …, et tout à l’avenant. je suis sûre que tout te sera un tout petit peu plus facile.
    Et puis, regarde le chemin parcouru, et comme nous sommes fiers de toi. Nourris-toi de cela pour avancer encore, et amadouer tes démons amadouables, et renvoyer les autres au fond de la mer.

  2. Florensse dit :

    Je suis si d’accord avec Zelda, nous sommes fiers de toi…il faut savoir d’où tu reviens pour comprendre le combat que tu as si bien mené …je sais que tu n’en as pas conscience.. mais pourtant il est réel et maintenant c’est l’ère des bonheurs.. et un bonheur n’arrive jamais seul 🙂

  3. Flo dit :

    Zelda: tu te fais trop rare en ces lieux, et c’est vraiment bon de te voir…Merci pour tes mots, et merci pour ta présence. Si tu parviens à renvoyer tes démons, je parviendrai à renvoyer les miens, sans aucun doute 🙂
    Je t’embrasse 🙂

    Florensse: merci pour la fierté, mais vraiment, il est temps de passer à autre chose maintenant 🙂 Et non, un bonheur n’arrive jamais seul, je compte sur ceux qui m’entourent 😉
    Bises 🙂

  4. zelda dit :

    Je passe à chaque billet, mais c’est vrai que je suis silencieuse … Je ne sais pas trop si c’est l’effet de mes démons ou de ma lutte contre eux, qui me prend beaucoup d’énergie, ou encore d’autre chose. Mais je suis là.
    Une bise à Florensse en passant.

  5. Flo dit :

    Zelda: je sais que tu passes, c’était le bonheur de te lire 🙂
    Et je sais que tu as besoin de beaucoup d’énergie, je t’en envoie tout plein, avec des bisous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *