Constats futiles

Ouvrir les stores le matin pour profiter de la lumière du soleil levant avant de partir bosser.
Rentrer le soir, et se baigner dans les rayons d’une fin de journée, en regardant les couleurs scintiller et s’intensifier avant de s’éteindre.
Oublier le manteau à midi pour aller manger, et se dire qu’en fin de compte, on n’en a plus vraiment besoin.
Prévoir des sorties qui s’allongent avec les journées.
Retrouver le sourire facilement, et aborder l’année avec sérénité.

Ca faisait si longtemps que je n’avais pas envisagé le printemps de cette manière….

Ce contenu a été publié dans . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Constats futiles

  1. Florensse dit :

    Mais attends cela n’a rien de futile ce que tu écris là … ce sont des constats tellement essentiels …

  2. Flo dit :

    Oui, c’est vrai 🙂
    Cela dit je ne renommerai pas mon billet malgré tout, mais ce sont des petits riens quotidiens et essentiels, j’en prends conscience..
    Bises et bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *