Les doigts verts

Ca pousse, gentiment; je les surveille matin et soir, j’essaye d’anticiper: terre trop sèche, trop de soleil, pas assez. Je les choie, je les pouponne, c’est comme si je me mettais à l’épreuve, si je réussis à les garder en bonne forme, bonne santé, alors je pourrai espérer en acheter d’autres, et satisfaire les envies de plus en plus pressantes de verdure et de fleurs partout dans l’appartement.
Mon homme a acheté un petit bonzaï, celui-ci je ne m’en occupe pas, c’est son bébé à lui. J’ai toujours eu du mal avec ce concept, déjà un arbre en pot, je trouve ça contre nature, mais en plus l’empêcher de pousser pour qu’il garde sa beauté, c’est quelque chose qui me met profondément mal à l’aise. Comme les oiseaux en cage, ou les poissons en aquarium.
Mais j’avoue, c’est joli, ça donne un certain style. On attend de lui trouver une place de rêve, un petit coin zen, pour cet hiver. Pour l’instant, il est dehors et s’abreuve d’un maximum de rayons de soleil.

Je me suis amusée à faire un petit montage photo. J’ai pris le temps de rassembler ma toute petite jungle, et j’ai maladroitement fixé ça sur pellicule. Il n’y a que le ficus qui n’y figure pas, trop lourd à déplacer, et le pauvre s’est baladé déjà dans plusieurs coins de l’appartement, là il reste où il est. Alors oui, le laurier a besoin d’un tuteur, et le basilic d’un nouveau pot. J’apprivoise aussi bien les plantes vertes que powerpoint et le montage photo, je réclame l’indulgence du public.

En attendant, une minute d’auto satisfaction parce que le résultat ne me déplaît pas.

Jardinage

Et puis bon, le plus drôle, c’est que cette photo ci-dessous qui a tellement émerveillé famille et amis depuis ma plus tendre enfance, et qui me semblait tellement loin de ce que j’étais, finit par être plutôt d’actualité. Après tout, cette petite fille aux bras remplis de fleurs n’est plus si loin de l’adulte que je deviens…Les fleurs, maintenant, je ne les ramasse plus, j’essaye de les faire pousser, et ça a beaucoup plus de charme….

Flo fleurs

Ce contenu a été publié dans Il , Petits plaisirs & petits bonheurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Les doigts verts

  1. Anne dit :

    Tu fais très « Heidi, petite fille des collines » avec tes fleurs et tes jolies joues !

    Je suis prête à parier que tu n’as pas tellement changé, dis donc !

  2. Flo dit :

    Anne, tu jugeras par toi-même, je t’enverrai une photo actuelle, ou alors d’autres qui me connaissent maintenant te le diront.
    Et le gag, c’est que cette photo a été prise en Italie, pas du tout en Suisse ni en Autriche 😉 Quant aux joues, j’espère quand même en avoir un peu perdu…J’ai les cheveux plus foncés, mais surtout je n’ai plus les barrettes, le pull rayé, et je ne mets plus de chaussettes dans mes sandales, ouf 🙂
    Bises!

  3. Le lantana masqué dit :

    Mais pourquoi tu n’avais pas commencé cette transformation avant !!! 😉

  4. Flo dit :

    Euh, « avant » quoi??
    et puis d’abord, c’est quoi un Lantana? 😉

  5. zelda dit :

    Mon commentaire a disparu ??
    Bon, pas de quoi en faire un bouquin non plus, juste te dire que ta photo petite est très jolie, et que tu y es presque aussi craquante qu’aujourd’hui ! La même, même 😉
    Bisous et bon courage pour ces jours difficiles …
    Je passe par chez toi ce week end, mais surtout j’y serai peut-être encore en début de semaine, si la miss est remise …

  6. Flo dit :

    Zelda: mais je ne comprends pas, je le vois sur mon administration, mais c’est comme s’il avait glissé dans une sous-catégorie, et je n’arrive pas à le récupérer, ni ma réponse d’ailleurs 🙁
    Bref, je te disais juste que ouf, quand même, si je n’étais pas tout à fait pareil 😉
    Pour le début de semaine, oui ce serait bien, mais je ne peux pas m’engager, je ne sais vraiment pas, ça va dépendre d’elle..Tu es joignable quelque part? Tu restes jusqu’à quand?
    Des bises, tout plein!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *