Un air de fête…

Hier, c’était mon dernier cours de papouilles de l’année. Ca faisait tout drôle, mine de rien, même si je n’ai pas forcément eu de coup de coeur pour ce groupe, il y avait quelque chose qui nous liait, et puis en 10 mois, à force d’apprendre des techniques ensemble, les tester, avoir tour à tour le rôle du cobaye ou de l’apprenti sorcier, ça crée des liens. Alors oui, hier soir au moment de se dire au revoir, il y avait un mélange de gêne et d’émotion, la promesse de se revoir et en même temps, la conscience que nous avions tous des chemins à suivre, qui auraient peut-être du mal à se croiser.

Hier soir, c’était aussi la fête de la musique. Et ça coïncidait pile avec le retour d’un temps plus paisible (je n’ose pas employer de terme qui pourrait porter malheur: soleil, chaleur…), et l’atmosphère s’en ressentait, au point qu’on se demandait, en arpentant les rues, ce qui était fêté.
Et puis après tout, qu’importe?
Nous avons fait un grand tour en ville, et j’ai aimé cette ambiance, moi qui crains pourtant la foule, le monde, qui me sens vite oppressée, j’ai aimé les sourires que j’ai croisés, les yeux qui brillaient, les chansons que j’ai entendues, le passage d’un univers musical à un autre en faisant juste quelques pas. Nous avons pris notre temps, crawlé dans la cohue, écouté, regardé, j’aurais voulu danser, comme ce couple qui m’a tant émue en accompagnant un rock sur un bout de trottoir, et qui semblait si harmonieux. Avec les casques et blouson en cuir ce n’était pas forcément idéal, et surtout il va nous falloir quelques cours pour arriver à une si jolie chorégraphie.

Hier, c’était une odeur, un goût de vacances, ça a permis de faire passer la pillule du lundi soir, accompagnée de celle des difficultés au boulot, hier j’ai laissé derrière moi une ambiance plombée pour de la légèreté, j’étais bien au chaud dans mon gros blouson, mais je rêvais de petites robes et de sandales. Hier, je me suis souvenue que dans 3 semaines je serai en vacances, et que l’été arrivait, sisi, n’en déplaise à monsieur Météo.

Fête de la musique, fête de l’été, fête tout court et coeurs légers…

martels-fleurs.jpg

Et sinon, restez en ligne, demain si tout va bien, je vous raconte comment j’ai fait revenir le soleil! Non je ne suis pas prétentieuse, je vous assure, il fallait au moins ça!!

Ce contenu a été publié dans , Petits plaisirs & petits bonheurs, renaissance. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Un air de fête…

  1. Anne dit :

    Et puis la météo s’y met, aussi, du moins ici.

  2. Flo dit :

    *Anne: vouiii, on trouverait même presque qu’il fait trop chaud aujourd’hui, si on n’avait pas peur d’abuser un petit peu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *