Archives de catégorie : polichinelle et autres guimauveries

Et se sentir larguée…

Elle grandit, et moi je cours derrière parce que je suis incapable de suivre. Non, ce n’est pas que ça passe vite, c’est autre chose. C’est cette temporalité propre à la maternité, celle qui nous semble totalement interminable, parce qu’on … Continuer la lecture

Publié dans , Babybouchette, polichinelle et autres guimauveries | 5 commentaires

Petits cailloux maternels

*Je pense que j’ai été relativement épargnée par les grandes phrases qui ne veulent rien dire pendant ma grossesse, mais je m’y frotte un peu plus depuis que ma fille est née, avec notamment les 2 qui tiennent le haut … Continuer la lecture

Publié dans Babybouchette, polichinelle et autres guimauveries | 13 commentaires

Peurs contre peurs

Depuis, à la louche aller, une bonne dizaine d’années, je m’applique quasi quotidiennement à affronter mes peurs, à les comprendre afin de les faire disparaître. Il faut dire que le travail était de longue haleine et s’annonçait ardu, puisque j’ai … Continuer la lecture

Publié dans Babybouchette, polichinelle et autres guimauveries | 9 commentaires

Babybouchette

Elle a 16 jours aujourd’hui. Déjà. Seulement. Elle a débarqué dans nos vies comme un éclair, bien plus tôt qu’on ne l’avait prévu, bien plus tôt qu’on ne se l’était imaginé, chamboulant déjà tout sur son passage et nous laissant … Continuer la lecture

Publié dans polichinelle et autres guimauveries, renaissance | 12 commentaires

Le temps qui file

Temps qui s’étire de façon interminable, et qui fuit à une vitesse incroyable. Je regarde un peu (trop) en arrière, je me demande où sont passés ces dernières semaines, ces derniers mois. J’ai l’impression que les mois d’hiver, ceux qui … Continuer la lecture

Publié dans , Manie des listes, Petits plaisirs & petits bonheurs, polichinelle et autres guimauveries | 8 commentaires

La dolce vita

J’ai ce titre qui me trotte dans la tête depuis fin Mars. Au moment où il faisait à peu près 25 degrés, un soleil de mois Juin, que les arbres explosaient en fleurs et bourgeons. Aujourd’hui, j’ai toujours le titre, … Continuer la lecture

Publié dans , Petits plaisirs & petits bonheurs, polichinelle et autres guimauveries | 8 commentaires

(Secret de) Polichinelle

L’avantage de bosser avec des mecs, c’est qu’ils ne sont pas du genre observateurs. -Ils ne repèrent pas un brusque arrêt du café ou, dans mon cas, un passage du thé à une nette préférence pour la tisane de mamie … Continuer la lecture

Publié dans polichinelle et autres guimauveries | 15 commentaires